Actualité

Que se passe-t-il chez Pro Senectute canton Berne? Vous trouvez ici nos thèmes actuels.

Manifestation de remerciement le 06.06.2024

Pro Senectute canton de Berne déroule le tapis rouge pour les bénévoles et les volontaires et les invite à une manifestation de remerciement. Les bénévoles et les volontaires aident - cela enrichit leur propre vie et celle des personnes âgées qui sont au centre de nos préoccupations.  

Pro Senectute canton de Berne déroule le tapis rouge pour les bénévoles et les volontaires et les invite à une manifestation de remerciement. Les bénévoles et les volontaires aident - cela enrichit leur propre vie et celle des personnes âgées qui sont au centre de nos préoccupations.  

Après l'accueil des invités, il y a une surprise musicale. Ensuite, c'est au tour de Gerhard Tschan d'entrer en scène. 

Sur scène, il attire tous les regards et divertit le public soit en solo, soit en tant que membre du duo de cabaret Schertenlaib et Jegerlehner avec son rythme, sa mélodie et son humour. Gerhard Tschan est un maître du cabaret. Depuis 20 ans, il fait rire les gens avec ses programmes en solo, en tant qu'animateur de conférences et en tant que membre du duo de cabaret musical Schertenlaib et Jegerlehner. Lorsqu'il se tient devant un public, ce petit homme aux cheveux gris remplit chaque recoin de sa présence impressionnante. Ses apparitions sont soigneusement planifiées et ses rôles sont variés. C'est un spectacle parfait.

La soirée se poursuit par un apéritif, une occasion d'échanger entre bénévoles et volontaires et de trinquer au sens de l'engagement. Ce n'est que grâce aux bénévoles et aux volontaires que Pro Senectute canton de Berne est en mesure de proposer une large offre de prestations aux personnes âgées du canton de Berne.

 

Communiqué de presse avril 2024 

L'offre gratuite et couronnée de succès «Qigong dans le parc» entame sa 3e saison à Bienne. Du 22 avril au 20 septembre 2024, les amateurs de mouvement sont invités tous les vendredis de 9h à 10h à venir respirer et faire le plein d'énergie au Parc de l'Elfe.

Le qigong est une forme chinoise de méditation, de concentration et de mouvement visant à cultiver le corps et l'esprit. Les mouvements exécutés lentement et avec attention sont adaptés à tous les âges et peuvent également être pratiqués par des personnes souffrant de handicaps physiques. Comme le nom «Qigong dans le parc» l'indique, l'entraînement a lieu en plein air. Il est prouvé que l'exercice en plein air a une influence positive sur la santé psychique et physique.

L'offre hebdomadaire existe désormais sur quatre sites dans le canton de Berne, à savoir dans les villes de Berne, Berthoud, Bienne et Thoune. Elle jouit d'une grande popularité : au cours du dernier semestre d'été, 60 personnes de tous âges se sont rencontrées en moyenne par semaine et par site pour un entraînement commun et bienfaisant. Le cours a lieu par tous les temps, il n'est pas nécessaire de s'inscrire.

Ce projet à bas seuil a été mis sur pied par les trois ligues cantonales de la santé : la Ligue bernoise contre le cancer, la Ligue pulmonaire bernoise, la Ligue bernoise et haut-valaisanne contre le rhumatisme et Pro Senectute canton de Berne ; il constitue une contribution concrète à la promotion de la santé et à la prévention.

26 avril au 20 septembre 2024, tous les vendredis de 9h à 10h, Parc de l'Elfe, Quai du Bas 7, Bienne.
Infos : www.qigongimpark-bern.ch/biel

Contact pour les médias
Cécile Kessler, coordinatrice Promotion de la santé Pro Senectute canton de Berne
Tél : 032 328 31 11
cecile.kessler@be.prosenectute.ch

communiqué de presse au format pdf 
Flyer «Qigong dans le parc»

Ensemble contre les abus financiers envers les seniors – des escroqueries qui représentent des centaines de millions de francs

Chaque année en Suisse, des escrocs soutirent 675 millions de francs aux personnes de 55 ans et plus. Pro Senectute intensifie la prévention : l’organisation au service des personnes âgées lance différentes mesures de sensibilisation aux abus financiers commis à l’encontre des seniors – et inaugure une nouvelle approche.

Au cours des cinq dernières années, le montant des dommages causés en Suisse par les abus financiers envers les personnes de 55 ans et plus est passé de 400 à 675 millions de francs par an. C’est ce que montre une étude représentative de Pro Senectute Suisse. Près de quatre personnes sur cinq (78,2%) ont été confrontées à une tentative d’arnaque, et près de 20% ont été victimes. Afin de mieux préserver les personnes âgées, Pro Senectute lance diverses mesures de prévention. En mai, la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC) publie une nouvelle brochure, avec le soutien de Pro Senectute Suisse, sur le thème de la sécurité des personnes âgées. Des organisations cantonales et intercantonales de Pro Senectute organisent également des séances d’information.

Nouveau mode de prévention
Depuis plusieurs semaines, l’équipe d’Izzy Projects fait sensation en Suisse alémanique avec son film « Die Enkeltrick-Betrüger » (l’arnaque au faux neveu). Dans ce documentaire de 80 minutes, les réalisateurs démasquent des escrocs pratiquant l’arnaque au faux neveu. Pro Senectute Suisse s’engage pour ce film en tant que partenaire spécialisé et soutient des projections en Suisse alémanique. « La prévention nécessite différentes approches : ce film offre un moyen novateur d’atteindre également les proches », explique Peter Burri Follath, responsable de la communication chez Pro Senectute Suisse. « Nous espérons que les institutions et associations seront nombreuses à montrer le film, et que les jeunes générations le regarderont avec leurs parents et leurs grands-parents. » Les personnes intéressées par la projection du film peuvent s’adresser à l’organisation Pro Senectute locale concernée.

Types d’abus faisant le plus de victimes
En termes de nombre, l’arnaque au faux neveu fait près de 11 980 victimes et se place ainsi au 20e rang de tous les types d’abus. Les trois premiers sont le vol dans les lieux publics (148 555 victimes), la vente de biens et de services inutiles (81 466 victimes), et la vente de biens et de services à des prix excessifs (69 485 victimes). Le top 3 le montre bien : les escroqueries « classiques » continuent de faire des ravages. Peter Burri Follath : « Bien que les nouveaux types d’arnaque reçoivent beaucoup d’attention de la part des médias, nous ne devons pas négliger les escroqueries ‹ classiques › dans la prévention ».

Vous trouverez sous ce lien les types d’escroquerie qui représentent le plus de tentatives et qui font le plus de victimes, ainsi que les montants des dommages les plus importants : www.prosenectute.ch/medias/abus-financiers

Contact pour les médias
Pro Senectute Suisse, Marin Good, spécialiste Communication digitale

communiqué de presse au format pdf